pharmacie Lannemezan

Nos horaires d’ouverture :
Lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi de 9h à 12h15 et de 14h30 à 19h15 -
Le mercredi en continu de 9h à 19h15

Les tout petits

Accès rapide :
Nous sommes quotidiennement très sollicités sur des questions de puériculture. Notre expérience permet aux jeunes parents de trouver des réponses à leurs nombreuses questions (dans la limite de nos compétences) afin de faciliter leur approche de la petite enfance. Nous profitons de cette occasion pour signaler la présence au sein même du quartier Saint Nicolas d'une équipe de médecins et infirmières puéricultrices toujours disponibles en cas de difficultés.

L'allaitement maternel

Faire la promotion de l'allaitement maternel n'est pas inutile. C'est en effet la solution la plus adaptée aux besoins de l'enfant (qui en aurait douté ?). La composition du lait évolue avec l'enfant, elle se modifie même au cours de la tétée ! Riche en anticorps maternels, il protège l'enfant au cours de ses premiers mois d'existence.
Allaiter son enfant s'apprend. Différentes techniques permettent de le favoriser.

Signes d’une tétée efficace

Le bébé a le sein bien en bouche et cela se voit.

La bouche est grande ouverte et recouvre une grande partie de l’aréole. 
 Les lèvres sont largement étalées sur le sein.
 La lèvre inférieure est déroulée et touche presque le menton. 
 La partie supérieure de l’aréole est mieux visible que sa partie inférieure.


  Après la tétée, le mamelon est étiré.


Le bébé tète en salves longues et quasiment ininterrompues

Les signes qui témoignent d’une succion efficace :- le bébé est réveillé, les yeux grand ouverts, très actif, et concentré sur ce qu’il fait ;
- la succion s’effectue en longues salves avec 10, 30, 50 parfois même 100 mouvements ou plus, sans interruption ; 
- le mouvement est lent et régulier et le bébé déglutit à chaque mouvement de succion ;
- la succion, la déglutition et la respiration sont parfaitement coordonnées ; le bébé respire en tétant, et n'accélère pas sa respiration pendant les pauses ;
- entre les salves, les pauses sont rares et de courte durée et le bébé ne lâche pas le sein.

Le saviez-vous ?
En fin de tétée, le bébé tète parfois pour son plaisir. La succion devient "non nutritive" : 
- son rythme se ralentit ; 
- elle se fait par petits à-coups rapides, irréguliers, bébé lâchant le sein pour le reprendre après de longues pauses ; 
- les déglutitions deviennent rares.
Cela est fréquent et n’a rien d’anormal si cela suit un moment de vraie tétée nutritive.



Le bébé prend toute sa ration de lait et le montre…



  Le bébé est très intéressé par ce qu’il fait.




Il déglutit à chaque mouvement de succion, ce qui prouve que le transfert de lait est efficace. 
Parfois, il fait en déglutissant un bruit caractéristique, bien repéré par les mamans. Mais beaucoup de bébés se nourrissent dans le plus grand silence : l'important est le rythme de déglutition à chaque succion.

Il urine six à huit fois par jour.
C’est le signe que sa ration liquidienne est abondante et qu’il boit suffisamment.

Le premier mois, les selles sont fréquentes et liquides.
Elles sont d’aspect grumeleux et de couleur jaune d’or, et ont une odeur aigrelette.

Il prend du poids.


Faut-il peser bébé ?
Pour savoir si bébé se nourrit bien, une pesée est toujours possible, mais le plus souvent inutile. 
Mieux vaut enseigner aux parents à se fier au rythme de la succion et de la déglutition et à l’état de ses couches.


Attention, dans les premières semaines, le comportement de bébé peut être trompeur : 

• certains bébés réclament peu et s'endorment très vite pendant les tétées, alors qu'ils ne prennent presque rien ; leur calme peut signifier qu’ils sont en "économie d'énergie" parce qu’ils n’arrivent pas à déclencher le flux de lait.
• d’autres réclament sans cesse et pleurent beaucoup ; tout le monde pense qu'ils ont faim, alors qu'ils prennent peut-être de superbes rations.


Quelle que soit la façon dont se comporte bébé, c’est en surveillant le rythme de succion et de déglutition au cours des tétées et les urines et les selles que l’on saura si, oui ou non, le transfert de lait est efficace et s’il se nourrit suffisamment.


Pendant que bébé tète, la tétée suivante se prépare…
Lors de chaque tétée efficace, la stimulation du mamelon déclenche chez la mère une sécrétion de prolactine, l’hormone qui active la synthèse du lait. Le taux sanguin de prolactine atteint son maximum en 20 minutes et redescend ensuite en deux heures environ. 
Si le bébé a tété sans transfert de lait efficace, le lait non extrait reste stocké dans le sein. Sous l’effet des facteurs inhibiteurs de la lactation qu’il contient, la fabrication de lait par les alvéoles mammaires est automatiquement freinée. 
C’est de cette façon que la production de lait s’adapte à la demande de bébé et qu’à chaque tétée, la tétée suivante se prépare.